Philippe Duron

La Gauche en actions

Ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts au service des citoyens Philippe DURON remet son rapport au gouvernement

Philippe DURON, député du Calvados a remis à Stéphane LE FOLL son rapport sur « les ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts au service des citoyens ». Ce travail est issu du groupe de réflexion prospective, qu’il a présidé à la demande de la ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer et du ministre de l’agriculture.

Le rapport s’est attaché à présenter les besoins futurs de la puissance publique pour relever les enjeux du défi alimentaire et de la transition écologique et énergétique, qui nécessiteront de disposer de compétences scientifiques de haut niveau, pour comprendre les innovations technologiques, proposer les régulations pertinentes et s’adapter ainsi aux nouveaux enjeux.

Le rapport présente des propositions concrètes, s’agissant de l’ouverture des recrutements à d’autres parcours qualifiants universitaires ou de la fonction publique territoriale ou au travers d’une troisième voie sociale, mais qui concernent aussi la formation initiale et continue, ainsi que la gestion des parcours, dans un objectif de renforcement des liens entre la fonction publique d’État et la fonction publique territoriale.

Stéphane LE FOLL a remercié Philippe DURON et le groupe de réflexion pour ce travail de qualité et a demandé au secrétariat général de son ministère, en lien avec le ministère en charge de l’écologie et la cheffe de corps, de traduire ces propositions en actions concrètes dans les prochains mois.

 

16300-005

Reconstruction du CHU : une bonne nouvelle pour la santé et pour Caen

L’annonce par la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, Madame Marisol Touraine, de la reconstruction du CHU Côte de Nacre est une très bonne nouvelle pour Caen et la Normandie. C’est une bonne nouvelle pour la communauté hospitalière et pour la santé. C’est une bonne nouvelle pour la formation aux métiers de santé et pour la recherche médicale.
C’est une grande satisfaction pour moi car j’ai toujours cru à cette solution plutôt qu’au désamiantage de la tour engagé à grands frais par mes prédécesseurs à la mairie de Caen. Dès mon arrivée à la présidence du conseil d’administration du CHU, j’avais fait voter à l’unanimité le principe de la reconstruction. Il fallut ensuite convaincre le ministère et satisfaire à ses légitimes exigences pour faire aboutir ce projet.
Je tiens à remercier les deux directeurs généraux, M. Angel Piquemal et M. Christophe Kassel, qui ont su mettre le CHU en mouvement et revenir à une gestion rigoureuse de l’établissement, aux médecins qui ont élaboré un projet médical ambitieux et convaincant et à tous les personnels qui ont accepté les efforts nécessaires au retour à l’équilibre du budget du CHU. L’annonce faite aujourd’hui, c’est d’abord la confirmation que le CHU va mieux, va bien au moment où il doit engager la structuration du Groupement Hospitalier de Territoire.
Maintenant s’engage ce qui sera le plus gros chantier de l’agglomération ; il va amener la restructuration du plateau-nord dédié à l’enseignement supérieur, à la recherche et à la santé. Après la construction de la faculté de médecine que j’avais fait inscrire au contrat de projet Etat-Région 2007-2013 et que Laurent Beauvais a réalisée, la reconstruction du CHU vient conforter à Caen une offre de santé et de recherche médicale de très haut niveau.
Je tiens à remercier la Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes d’avoir fait confiance à la communauté hospitalière caennaise et d’avoir décidé un investissement de plus de 500M€ dont 350 M€ d’aide de l’Etat. C’est la meilleure nouvelle de ces dernières années et c’est un message d’espoir pour la population de la Normandie occidentale qui trouvera ici l’hôpital de recours qui va lui apporter la sécurité sanitaire à laquelle elle a droit.

 

Philippe Duron,
Député du Calvados,
Conseiller municipal d’opposition de la ville de Caen,
Le jeudi 15 décembre 2016.

Décès de Joseph Decaens

Ce matin, les Loupiaciens seront nombreux pour rendre un dernier hommage à leur ancien maire Joseph Decaens. Ils voisineront avec les anciens élèves, étudiants et collègues de l’Université qui appréciaient le pédagogue attentif à ses étudiants. Médiéviste et archéologue rigoureux, il fut un maire proche de ses concitoyens qui l’appréciaient pour sa disponibilité et sa bonté. Animé par des valeurs humanistes et soucieux du progrès social, il a conduit le développement de Louvigny avec mesure, respect de l’environnement et le souci d’offrir à tous la possibilité de vivre au village. Le village, c’était pour lui la communauté des habitants ; il était attentif à tous et d’abord aux plus faibles. La solidarité, c’était aussi son engagement pour l’Afrique. Avec Solidarité de Louvigny avec le Sahel qu’il a animée jusqu’au bout, il voulait ouvrir ses concitoyens à la tolérance et au partage. Pour ses collègues du Conseil municipal, il fut un guide qui voulait convaincre plutôt qu’imposer. Il restera pour tous les Loupiaciens un homme de bien et un maire exemplaire. Nos pensées vont à son épouse, à ses enfants et petits enfants touchés par ce deuil douloureux.

 

Philippe Duron
Député du Calvados
Ancien maire de Louvigny

Hommage de Philippe Duron à Michel Rocard

Michel Rocard nous a quittés, vendredi à 85 ans. Jusqu’au bout, il aura été un homme debout, un militant engagé, un homme à la pensée vivante et libre comme le montre l’entretien qu’il donnait encore au Point la semaine passée. Militant, la gauche était sa famille ; au PSU d’abord, au Parti socialiste ensuite. Homme d’idées, débatteur hors pair, il a constamment confronté les idées et les concepts au réel. Homme d’action, il aspirait au pouvoir pour ancrer ses idées dans la réalité. Homme d’État, il mit l’intérêt général et les valeurs de justice sociale au cœur de son action. Les accords de Matignon et de Nouméa, la création du Revenu Minimum d’Insertion, la Contribution Sociale généralisée démontrent sa capacité à innover en politique et font regretter qu’il ait exercé trop peu de temps, les fonctions de Premier Ministre.
 
Jusqu’au bout, Michel Rocard aura continué à penser, à agir, à être un défricheur en politique dans la mission accomplie avec Alain Juppé sur l’innovation et les investissements d’avenir ou encore avec son engagement dans la question climatique comme ambassadeur de France pour la négociation des pôles Arctique et Antarctique. Michel Rocard a donné espoir à toute une génération, bien au-delà du parti socialiste. Le meilleur hommage que nous puissions lui rendre c’est de nous inspirer de son action et d’œuvrer pour une social-démocratie moderne.
 

Philippe Duron interroge le ministre des Transports sur la politique portuaire de la France

Dans le cadre de la semaine de contrôle du Parlement sur le Gouvernement, une séance de questions était organisée ce jour à l’Assemblée nationale avec le Secrétaire d’Etat aux Transports, M. Alain Vidalies, sur les politiques menées par le gouvernement en matière d’infrastructures de transport.
 

J’ai souhaité interroger Alain Vidalies sur la stratégie et les objectifs du gouvernement en matière portuaire. Je lui ai également demandé d’informer la représentation nationale sur l’état d’avancement de certaines procédures douanières, telles que l’autoliquidation de la TVA à l’importation, mesure largement revendiquée par nos ports pour accroître leur attractivité et leur compétitivité face à la forte concurrence de leurs voisins européens.
 

Vous trouverez ci-dessous le texte de mon intervention :
 

« Monsieur le ministre,
 

Dans une économie mondialisée, le transport maritime connaît un développement considérable. Trop longtemps, en dépit d’une situation géographique exceptionnelle, les ports français ont pâti de la concurrence forte et efficace des ports du Benelux et de la Méditerranée.
 

Depuis 2008, toutefois, la situation des ports évolue positivement dans trois domaines :
 

En matière d’organisation des ports tout d’abord, la réforme de 2008 a permis de clarifier les rôles entre l’Etat, propriétaire des infrastructures, et les manutentionnaires, en charge des superstructures.
 

Ensuite, sur la bonne gouvernance des ports, facteur clé du succès des ports « hanséatiques », la proposition de loi sur l’économie bleue portée par mon collègue Arnaud Leroy vient opportunément renforcer la place des régions en proposant la création d’une commission des investissements au sein du Conseil de développement.
Cette meilleure prise en compte des parties prenantes permettra peut-être d’éviter des dysfonctionnements tels que ceux constatés avec le terminal multimodal du Havre.
 

Enfin, en termes d’organisation du personnel, la mission de Madame Martine Bonny et la proposition de loi qui a permis d’en transcrire les conclusions précisent le rôle des ouvriers dockers. Elles contribueront à l’amélioration du climat social et par conséquent à l’attractivité des ports français.
 

Ces mesures complètent heureusement votre démarche pour orienter et dynamiser la logistique française dont les ports sont un élément déterminant.
 

La conférence nationale pour la logistique fut un réel succès. Le prochain conseil stratégique de l’attractivité aura pour thème « La France, plate-forme logistique d’exportation » et sera l’occasion de rendre publique la feuille de route du gouvernement « France logistique 2025 ».
 

Le Premier ministre vient aussi de nommer six parlementaires en mission pour réaliser un diagnostic sur les interfaces et les hinterlands des trois principaux complexes portuaires français. Il devra traduire les objectifs portés par la stratégie nationale sur un plan opérationnel et territorialisé.
 

Pour compléter ce dispositif en faveur de la compétitivité de nos ports, il conviendrait désormais de simplifier certaines procédures douanières, telles que l’autoliquidation de la TVA à l’importation, qui permettrait d’être en cohérence avec les facilités administratives en vigueur dans les autres ports européens. Pouvez-vous M. le ministre nous indiquer l’état d’avancement de ce dossier, et plus globalement préciser à la représentation nationale votre stratégie et vos objectifs en matière portuaire ? »
 

Bienvenue à Madame le Garde des Sceaux

Christiane Taubira, Madame le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, est à Caen aujourd’hui pour participer au Congrès du Syndicat des Avocats de France. J’ai eu le plaisir de l’accueillir à son arrivée dans notre ville peu avant 14h, en compagnie de Monsieur le Préfet, et de mes collègues Alain Tourret, Député PRG de la circonscription de Vire, et Laurence Dumont, Députée PS de Caen Est.

Nous avons commencé par un déplacement très rapide sur le site de la presqu’ile où devrait être construit le futur Tribunal de Grande Instance (TGI). Je lui ai présenté le site et les différents enjeux sur lesquels nous travaillons avec les partenaires de la Ville de Caen au sein de la SPLA Caen Presqu’ile (cf. mon billet du 2 novembre dernier), les communes de Mondeville et Hérouville-Saint-Clair, et la communauté d’agglomération Caen la mer, le Conseil régional de Basse-Normandie et le Syndicat mixte Ports Normands Associés qui a la responsabilité du port de Caen-Ouistreham. Présence de l’eau, respect du paysage urbain caennais, proximité avec le centre-ville, perspectives d’une nouvelle façon de concevoir la ville, etc.

 

Le nouveau TGI est attendu par les professionnels du droit et de la Justice. J’espère qu’ils se plairont dans ce site exceptionnel.

Jumping de Caen : une réussite populaire pour pré-figurer les JEM

Trois jours consacrés au cheval ce weekend à Caen, pour le Jumping, avec un plateau international, et une affluence populaire. Les tribunes étaient pleines vendredi, samedi et dimanche pour admirer et saluer les concurrents qui ont fait le déplacement du monde entier. Les cavaliers représentaient 23 nationalités différentes. Les organisateurs ont estimé une fréquentation en hausse de 20% par rapport à l’an dernier. C’est mérité !

Samedi après-midi, plus de 1300 enfants sont venus, avec leurs parents, profiter des initiations préparées avec les services de la Ville de Caen et les clubs équestres de l’agglomération. Ils étaient tous ravis. Félicitations ! et merci au service des sports de la Ville !

 

Côté compétition, un Grand prix de la Ville de Caen très disputé ! Les meilleurs étaient au rendez-vous.

Rodrigo Pessoa, le champion olympique que tous les passionnés de cheval connaissent bien, a gagné la compétition. Côté Normands, félicitations à Reynald Angot, qui a été le meilleur cavalier du weekend sur l’ensemble de toutes les épreuves.

Installation de la commission « Mobilité 21 »

« Frédéric Cuvillier, le Ministre délégué aux Transports, à la Mer et à la Pêche a installé ce jour « Mobilité 21 », la commission qui devra « rendre crédible, réaliste et réalisable » le projet de Schéma National des Infrastructures de Transports, dont les engagements pris dans le précédent gouvernement avaient été estimés à plus de 245 milliards d’euros, ce qui était, chacun le reconnaît aujourd’hui, non-financé et infinançable.

La composition de la Commission répond aux exigences de diversité politique mais aussi de grande compétence. C’est pourquoi on retrouve, aux côtés de Députés et de Sénateurs de sensibilités différentes, d’éminents spécialistes de la mobilité, des transports et des Infrastructures.

Frédéric Cuvillier a bien voulu me confier la présidence de Mobilité 21. Honoré de cette confiance, je n’en reste pas moins conscient du travail considérable à réaliser dans les six mois qui nous sont impartis. Notre rapport devra prendre en compte des problématiques aussi différentes que l’efficacité des systèmes de transports, l’impact économique des infrastructures qui seront maintenues, régénérées ou réalisées, leur soutenabilité financière et environnementale, ainsi que les engagements européens et internationaux de la France. Il devra enfin faire des préconisations qui articulent une planification de long terme et une programmation de court terme.

L’enjeu est de taille pour notre territoire, mais le défi qui nous est posé aujourd’hui est passionnant. »